Le problème

L’électricité est peut-être la matière première la plus essentielle utilisée par le commerce et l’industrie aujourd’hui. L’électricité produite dans les centrales électriques circule dans les réseaux de transport et de distribution d’électricité et est fournie / livrée aux consommateurs; la qualité de l’électricité (appelée «qualité de l’énergie») est l’un des facteurs importants qui déterminent l’efficacité économique des consommateurs et des réseaux électriques.

Un grand nombre d’appareils électriques sont conçus pour fonctionner alimentés avec une tension sinusoïdale, caractérisée par une valeur nominale (ex. 400V) et une fréquence nominale (ex. 50Hz).

En réalité, la distribution de l’énergie n’assure pas la stabilité des paramètres. En particulier, la tension d’alimentation peut subir des variations même sensibles par rapport au nominal. Ceci peut provoquer des situations non désirées et potentiellement dangereuses pour l’utilisateur.

Ces variations peuvent êtres « rapides » et s’épuiser en quelques ms (par exemple en conséquence de foudres qui s’abattent sur les lignes) ou « lente » avec un décours de diverses secondes, minutes ou heures selon la cause.

Les variations lentes de la tension peuvent être déterminantes et due à une augmentation de la tension (mauvais réglage de la tension MT par le distributeur d’énergie, déconnection de grosses charges du réseau, surtension en sortie des groupes électrogènes, etc.) ainsi que, plus fréquemment, un abaissement de la tension (connexion de charges importantes au réseau, démarrage de moteurs, lignes électriques sous-dimensionnées, panne à la mise à terre, mauvais réglage de la tension MT).

Bien qu’il y ait des différentes solutions pour les problèmes sus-indiqués, dans le cas de variations de tensions, le stabilisateur reste la meilleure solution en termes de rapport de coûts/rendement.

La disponibilité d’une alimentation de tension stable indépendamment des fluctuations en entrée est très souvent la solution pour assurer l’efficacité et la fiabilité pour l’utilisateur final.

Réduction de la productivité, perte de données, perte de sécurité, panne des machines, informations inexactes et troubles domestiques sont quelques exemples des problèmes potentiels causés par une alimentation instable. Naturellement, tout cela comporte une augmentation des coûts.

Le stabilisateur de tension a démontré d’être une solution efficace afin de prévenir des situations potentiellement dangereuses dues à l’instabilité de la tension d’entrée.

Les principaux secteurs d’applications où les équipements sensibles aux variations de tension sont utilisés sont :

– Secteur industriel : Pétrole et dérivés, Galvanique, découpe au laser, découpe à jet d’eau, tabac, textile, machines en général.

– Secteur alimentaire : Emballage/mise en bouteilles, Industrie de traitement des aliments, Élevages intensifs.

– Secteur privé : Banques, Hôtels, Fermes, Laboratoires, Data Center, Petites entreprises, Parcs d’attractions.

– Secteur télécommunication : Stations Radio/TV, systèmes de télécommunication de Téléphonie

– Secteur public : Hôpitaux/cliniques, Bureaux du gouvernement, Systèmes de radar, Industrie militaire.

– Secteur de l’Energie Renouvelable : Solaire, Eolien

Dans ces applications, les fluctuations de tension, même si entre les limites autorisées par les normes, peuvent causer des problèmes de fonctionnement. Les équipements particulièrement « sensibles » peuvent avoir des mauvais fonctionnements ou des erreurs au-delà des limites acceptées.

Les situations typiques d’installation où la tension peut fluctuer plus des valeurs autorisées même pour des appareils standards sont :

– Utilisateurs alimentés par un réseau « faible » ou sous dimensionné, ce qui arrive dans les zones rurales ou dans le cas de longues lignes d’alimentation (fermes, villages touristiques, hôtels etc.).

– Utilisateurs à proximité des centrales et alimentés par un réseau qui peut avoir des hausses de tension.

– Maisons avec des équipements de grande puissance (pompes pour piscines, climatisation, éclairage spécial, ascenseur) et/ou particulièrement sensibles aux variations de tension.

– Utilisateurs situés en proximité de grandes installations industrielles, avec la présence d’équipements de grande puissance unitaire (moteurs MT) qui peuvent provoquer des baisses de tension lors du démarrage.

– Les utilisateurs en île (navires, plates-formes au large des côtes, utilisateurs non connectés au réseau public de distribution).

Par rapport aux autres types d’équipements, le choix d’un stabilisateur de tension présente une série d’avantages qui le rendent souvent la solution optimale :

– Le coût est généralement inférieur.

– Garantie d’une excellente stabilité de la tension en sortie, même face à des variations en entrée.

– Il n’introduit pas de pollution harmonique.

– Robustesse, fiabilité et peut être utilisé même dans un milieu « difficile ».

– Il peut travailler même avec une surcharge égale à deux fois le courant nominal (jusqu’à 2 min.).

– Absence de batteries, et donc problématique en termes de stockage, transport, entretien et élimination/recyclage.

– Réglage progressif et fiable de la tension d’alimentation des charges assurant une précision en sortie de ± 0,5% de la tension nominale, même face à des variations importantes de la tension d’entrée.

– Rendement très élevé.

– Sensibilité réduite à des courants de démarrage élevés.

– Dimensions réduites, simplicité d’utilisation et fonctionnement direct.

Stabilisateurs de tension électromécaniques ou électroniques?

Le stabilisateur électronique est utilisé lorsque la vitesse de correction représente le vrai problème critique (par exemple, les ordinateurs, l’équipement de laboratoire, les bancs de mesure et l’instrumentation médicale). Ce type de stabilisateur a un temps de correction de 3 millisecondes pour une régulation complète par rapport au temps de correction du stabilisateur électromécanique qui va de 10 à 50 millisecondes (selon le modèle) par volt.

Lisez tout